Translate | Traducir

dijous, 29 d’octubre de 2015

'Le Figaro' califica de "golpe de Estado" el plan soberanista de Artur Mas

En effet, comment imaginer qu'un parlement qui tire sa légitimité et son existence du texte constitutionnel (en l'occurence celui de 1978) décide d'ignorer cette Constitution. La logique voudrait alors que ce parlement se dissolve de lui-même. Mais non, les sécessionnistes entendent capturer les institutions démocratiques de Catalogne à leur profit.

Il nous faut aujourd'hui regarder les choses avec gravité. La situation en Catalogne empire et si les Français en blaguent en estimant que cela permettrait au FC Barcelone de venir disputer la Ligue 1 française, il est grand temps de s'inquiéter de ce qui se passe outre-Pyrénées.

Nous assistons tout simplement à un délitement de la démocratie, à son détournement et à terme, à sa confiscation. La déclaration signée par la CUP et Junts Pel Si travestit les faits en estimant qu'existe une majorité en voix: justement, au soir des élections du 27 septembre, les indépendantistes n'obtenaient que 48% du total des voix. Ce premier mensonge en annonce d'autres qui seront tous énoncés au nom de la démocratie. Les sécessionnistes veulent attirer l'attention du monde entier sur la situation en Catalogne où, selon eux, leurs libertés fondamentales, et d'abord celle du “droit à décider” seraient menacées. Personne n'est dupe… sauf le Venezuela de Nicolas Maduro, un exemple de démocratie en effet! Seguir leyendo...





Cap comentari:

Publica un comentari a l'entrada

Nota: Només un membre d'aquest blog pot publicar entrades.